Rejoignez-nous

Chaussée Jules César
95450 ABLEIGES

golf@ableiges-golf.com

Tel: 01 30 27 97 00

Fax: 01 30 27 97 10

Inscription newsletter
Dernières actus
Partenaires
 FFG 
Ligue Ile-de-France

Ligue de Paris 

   PGA  France

Golfy

         

L'INFO EN CONTINU

PLUS D'INFOS
SCORES EN DIRECT

Le classement des Français

Les résultats des circuits

Météo du jour

Cliquez sur l'image pour l'agrandir !  

Lorsque vous jouez sur l’un des 2 parcours du Golf d'Ableiges, vous pouvez trouver des tas de bois mort disposés de façon plus ou moins aléatoire.

Cette action remplit plusieurs fonctions écologiques importantes pour la biodiversité.

Ainsi, ces tas de bois peuvent accueillir des espèces qui y trouveront refuge.

Ils sont colonisés par de la mousse, des lichens, des champignons, des insectes et autres animaux qui apprécient cet habitat si particulier.

Les arbres morts sont également laissés sur place afin d’abriter une faune spécifique qui se développe dedans.

Ces arbres prennent donc la fonction d’habitat et ils développent ainsi la biodiversité dont ils peuvent être les hôtes. 

Venez découvrir la faune du Golf Club d’Ableiges..! 

La chasse est interdite sur le golf.

L’arbre recèle toute une diversité biologique : lichen, lierre, champignon …

il apporte aussi des nutriments par ses feuilles et ses fruits aux oiseaux, chauve-souris, écureuils, insectes …

La forêt permet de protéger l’habitat de nombreux animaux qui y vivent et s’y reproduisent. 

Les chevreuils, lapins, écureuils, canards, cygnes, oies … y évoluent en paix. 

Les oiseaux migrateurs s’y sentent en sécurité et en font une étape pendant leurs longs voyages et parfois y restent définitivement.

Ils partagent les lieux avec une trentaine d’espèces endémiques identifiées.

Les batraciens (grenouilles, crapauds…) sont friands des zones humides et participent pleinement à la biodiversité.

Par ailleurs, les poissons qui se développent dans les Etangs du parcours sont la preuve de l’existence d’écosystème autorégulé.   

Partout dans le Monde, les parcours de golf favorisent le développement de la Biodiversité.

Photos de Jean Georges et notre ami golfeur Claude GIBAULT 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir ! 

Le chevreuil (nom scientifique : Capreolus capreolus) est le plus petit cervidé qui vit en Europe.

Le mâle est appelé le brocard. La femelle est appelée la chevrette. Le jeune est appelé le faon (jusqu'à 6 mois),

puis le chevrillard (jusqu'à 1 an).

À ne pas confondre, l'appellation chevreuil est également utilisée en Amérique du Nord pour désigner le cerf de Virginie (nom scientifique : Odocoileus virginianus) 

La période de reproduction a lieu en été, dans les mois de juillet et d'août.

C'est la période du rut.

Le mâle parcourt son territoire pour rencontrer des femelles.

Pour marquer son territoire, le mâle frotte ses bois sur les jeunes arbres, déchirant l'écorce et laissant son odeur.

Souvent, il gratte le sol en même temps, laissant aussi son odeur sur le sol.

S'il croise un autre mâle sur son territoire, il le charge et, si l'autre mâle fait front, ils se battent, bois contre bois.

Le perdant s'enfuit et le gagnant le poursuit avant de revenir sur son territoire.

Il cherche souvent le contact avec les femelles, qui l'évitent généralement, sauf quand elles sont réceptives pour la reproduction.

Le couple décrit alors des cercles ou des 8 (le « rond de sorcière »), car la femelle ne s'enfuit pas vraiment, mais n'accepte pas tout de suite l'accouplement.

Elle évite donc le mâle en tournant en rond, s'arrêtant de temps en temps puis repartant, jusqu'à ce qu'elle accepte finalement que le brocard la monte.

La réceptivité de la chevrette ne dure qu'environ 2 jours.

Après la fécondation, la gestation se met en pause avant que l'oeuf ne s'accroche dans l'utérus de la chevrette, puis reprend son cours début janvier,

quand les jours s'allongent.

Elle dure alors cinq mois.

Les petits naissent donc en mai ou juin. Une portée peut comprendre de 1 à 3 faons, le plus souvent 2.

Le faon pèse environ 1,5 kilos à sa naissance, mais il gagne rapidement du poids.

Les petits restent cachés dans les broussailles et ne vivent donc pas avec leur maman pendant les premiers mois.

Elle vient les faire téter et les soigner toutes les 4 à 5 heures, puis les laisse se recoucher quand ils fatiguent de la suivre.

C'est pourquoi il ne faut jamais prendre un faon trouvé tout seul dans la nature : il n'est pas abandonné et sa mère viendra s'occuper de lui le moment venu.

Il ne faut même pas le caresser, car l'odeur de l'être humain sur son faon pourrait inquiéter la chevrette au point qu'elle l'abandonne.

A la fin de l'été, les jeunes ont assez grandi pour suivre leur mère partout où elle va et ils resteront avec elle jusqu'au printemps suivant, quand elle donnera naissance à de nouveaux faons.

En automne et en hiver, les mâles ne défendent plus leur territoire et sont souvent vus en groupe avec des femelles et des jeunes.

Les groupes de chevreuils qui vivent en forêt sont toujours petits (4 ou 5 animaux), alors que dans les champs, on peut voir des groupes de 30 chevreuils ou plus.

Les chevrettes peuvent participer au rut à 1 an et elles ont généralement leurs premiers petits à 2 ans.

Bien que les mâles soient eux aussi mâtures à 1 an, il leur est plus difficile de participer au rut, à cause de la concurrence avec les mâles plus âgés.

 

DESCRIPTION

  • Le chevreuil fait partie de la même famille que le cerf.
  • Un chevreuil peut vivre jusqu’à 20 ans en captivité (exemple: parc zoologique) mais ne vit pas souvent plus de 8 ans en liberté.
  • Le mâle est appelé brocard, la femelle chevrette et  le petit (jusqu’à 6 mois) faon.
  • Adulte, il mesure de 90 à 130 cm de longueur et pèse entre 15 et 35 kg.
  • Seuls les adultes portent des bois qui mesurent 20 à 25 cm. Ils perdent les bois chaque année en octobre.
  • Leurs bois repoussent en janvier.
  • Les chevreuils mâles sont solitaires.
 
                                                                                                                HABITAT
  • Les chevreuils vivent dans les forêts.
  • On peut les observer à la tombée de la nuit.
  • Il faut être patient pour arriver à voir des chevreuils car ils savent être discrets.
  • Mais ils aiment aussi gambader dans les champs.
  • On rencontre de plus en plus de chevreuils dans les champs et les prairies.
 
                                                                                                           NOURRITURE
  • Le chevreuil est herbivore.
  • Il mange des feuilles et des graines.
  • En hiver, le chevreuil doit manger des lierres qui poussent sur les troncs d’arbres, des champignons et des ronces.
  • Le chevreuil adulte a une mâchoire de 32 dents.

PREDATEURS

  • Les prédateurs des chevreuils sont les loups, les lynx, les renards et les hommes.
  • Mais les chevreuils sont très rapides et agiles.
  • Ils peuvent aller jusqu’à 90km/h pour échapper à leurs prédateurs.
  • Les prédateurs attaquent généralement les chevreuils faibles ou blessés car un chevreuil en bonnes conditions physiques arrive à s’échapper. 

TRACES

  • Une emprunte de chevreuil est formée de deux petits trous allongés et rapprochés.
  • Elle mesure environ 3 cm.
  • On peut aussi reconnaitre les crottes de chevreuil.
  • Elles sont petites, noires, brillantes et appelées « moquette ».